Le Roman du parfum - Pascal Marmet

mercredi 12 décembre 2012


Le Roman du parfum de Pascal Marmet
245 pages, édition du Rocher

A six mille pieds au-dessus des nuages, entre Paris et Los Angeles, l'acteur Tony Curtis souffle ses derniers printemps tandis qu'une jeune inconnue au "nez absolu" amorce une carrière dans le parfum. Une discussion s'engage, leur amitié s'ébauche. Tony Curtis devient l'atomiseur qui répand les senteurs et se mue en joyeux répétiteur du cours d'histoire que Sabrina doit apprendre sur le bout du nez. 

De l'Egypte antique aux créateurs parfumeurs du XXIe siècle, vous saurez tout sur le parfum : ses écoles, ses nez, ses secrets de fabrication, ses mensonges, son marketing, son immense pouvoir sur nos sociétés et sa poésie.

 Mais tout commence sous l'auvent d'un libraire de Grasse. L'auteur rencontre une jeune femme au nez peu ordinaire. Sous une pluie battante, elle lui confie son histoire.


Je tiens avant toute chose, à remercier chaleureusement Pascal Marmet d'être avant tout, un auteur si présent pour ses lecteurs via notamment les mails, et de m'avoir dédicacé et envoyé son bouquin. Tous les auteurs devraient être comme cela. Je tiens aussi à remercier les éditions du Rocher pour m'avoir permis de lire ce livre en avant première.

C'est à nouveau pour moi, une formidable découverte. Après avoir lu A la folie que j'ai beaucoup aimé, Pascal Marmet nous plonge d'une part dans l'histoire du parfum, des premiers temps de l'humanité à nos jours, d'autre part de mêlé avec brio une rencontre inoubliable et une romance. Cette trilogie romanesque nous enivre au sens propre du terme.

Commençons par les points forts qui sont assez nombreux. Ce livre est une mine d'or sur l'histoire du parfum. Certes, les ouvrages de ce genre sont assez répandus, mais ici l'auteur mêle à l'Histoire une rencontre entre Sabrina et Tony Curtis, l'acteur juif américain. De l'Antiquité avec les reines d'Egypte et les embaumeurs qui utilisé énormément d'éléments olfactifs au décès notamment des Pharaons, aux transit sur la Méditerranée des premiers parfums, au marketing du début du XXeme siècle, tout y passe. Je tiens cependant à préciser que les tonnes d'informations recueillit dans ce bouquin n'explosent pas à la figure du lecteur. Racontée telle une histoire avec bon nombre d'anecdotes, l'histoire du parfum nous transporte d'un continent, d'une époque à une autre sans jamais nous lassé ou nous en mettre plein la vue. C'est un point stratégique. J'ai appris énormément de chose sur le parfum, par exemple le N°5 de Chanel, THE parfum de luxe, a été créé par Gabrielle Chanel en 1921.

Mais l'auteur ne s'arrête pas là. Il met en page l'attitude que nous avons vis-à-vis des parfum, c'est à dire que  pour notre génération c'est devenu un produit banal. Le marketing nous pousse à acheter avec des techniques diverses et variées. Pascal Marmet met aussi en exergue ces "nez" qui composent les parfums alors que leurs noms sont totalement inconnus. C'est aussi une reconnaissance pour toutes ces personnes qui possèdent ce talent olfactif. 

Dernier point sur les parfums, j'ai adoré le passage à Grasse. Je suis déjà aller dans cette ville-parfum, c'est exquis. Les paysages décris nous transportent dans ces lieux sans jamais y avoir posé les pieds. Magique !

Passons à l'histoire de Tony Curtis. Je vous avoue, je ne connais ce personnage que de nom, n'ayant jamais vus aucun film... J'ai été ravie de découvrir son histoire, qui est assez triste. Là encore, des renseignements à souhait sur Monsieur Curtis. D'où il vient, son parcours, l'acharnement du cinéma sur les doublures... Mais c'est le diable Hollywood ! XD Non je rigole. Mais le parcours et surtout les excès de Tony Curtis sont vraiment intéressant, nous en apprenons plus sur les Etats-Unis des années 40 et 50. Toute cette histoire intimement mêlée à celle de Sabrina, le "nez".

L'histoire amoureuse concerne Sabrina et ... vous le découvrirez dans les pages non mais ! Tout ce passe dans un avion en tout cas. Sabrina est un personnage vraiment intéressant. Celle-ci découvre son don lors d'un voyage familial et d'une vie assez morose voir triste car Sabrina se sent à l'écart, non comprise et non entourée. Ce fut la révélation. Dès lors commence un périple pour Sabrina qui saura s'entourer des meilleures personnes en matière de parfum, et entamera une nouvelle vie. Cette personnage m'a touché du fait de ses actes. Elle se prend en main, se donne à fond dans ce quelle entreprend. Une femme forte comme on les aimes !

Pour résumé : Je dois juste rappeler que tout ce qu'il y a dans ce livre s'est réellement déroulé. Sabrina, Tony, Pascal, toutes ces personnes se sont vraiment connus, et on vécus les péripéties racontés dans le livre. Que dire de plus que ce que vous avez lus plus haut ? J'ai totalement accroché. Le parfum, Tony Curtis et Sabrina se fondent dans les odeurs de cinéma et de parfums délicats. Nous sommes engloutis par la fluidité du texte, nous sommes transportés dans les époques. Pascal Marmet m'avait prévenue, c'est du changement comparé à A la folie. Mais quel changement ! Une bouffée de parfum délicat. Chapeau l'auteur. Attention néanmoins à la masse d'informations. Cela ne m'a pas gênée car tout était très intéressant, mais je pense que des personnes peuvent l'être.

Note Globale : 19/20

6 missives écrites:

pascal marmet a dit…

et bien ça un 19/20 je n'avais jamais eu!!!!!!
je suis très heureux que ce livre t'a passionné Manon...
Pascal Marmet (l(auteur)

pascal marmet a dit…

je suis sur Babelio,libfly et Myboox

DF a dit…

Un bon moment de lecture pour moi aussi, j'en parle aujourd'hui même:

http://fattorius.over-blog.com/article-quand-le-parfum-fait-rever-114029006.html

Je dois avouer que je l'ai lu très vite... c'est instructif et joliment construit, avec un soupçon d'humour bien placé.

Bonne année!

Manon S.R a dit…

Je vais aller voir ta chronique de ce pas :) Merci de m'avoir prévenue en tout cas ...

pascal marmet a dit…

je suis toujours surpris de voir avec quelle vitesse DF lit les livres!
Et le pire c'est que souvent son analyse est très juste!
Bravo à vous 2 et excellente année 2013

DF a dit…

Je t'en prie! :-)

Enregistrer un commentaire

Un petit message pour un petit Bourriquet ?

Blog contents © Lira bien qui lira le dernier. 2010. Blogger Theme by Nymphont.